L'Association Batisson l'Avenir - PROJET EN COURS

 

PLAN D’ACTION A.B.A DE SUIVI ET EVALUATION POUR LE CCC DANS  LE CADRE SUFI/ H.U DANS LES BLOCS 29,27,26,24 et 23 DU QUARTIER NKOMBA

 

03 EQUIPES SUR LE TERRAIN

 

LISTE DES RESPONSABLES

I -

 

 
 

MR CHEIKH ALI MOUHAMED PRESIDENT A.B.A

MLLE PRISCA

II-

 
 

Mr TAPON ISSOFA

MLLE VANESSA

III -

 
 

MAKONGUE

ENONE

IV -

 
 

RACHEL

ADAMOU

 

PROBLEME

 

           Identifier les ménages ayant reçu,et fait une  bonne utilisation des MIlDA, leTPI et la PECADOM dans le  cadre de la lutte contre le paludisme .Et dans tous les blocs cité plus haut.

 

BUT

 

         Sensibiliser,S’assurer de la bonne utilisation des MIlDA, leTPI et la PECADOM dans le  cadre de la lutte contre le paludisme. Et dans tous les blocs cité plus haut.

 

 

 

 

 

 

 

SITUATION ACTUELLE

 

          L’indifférence des populations sur la pratique de TPI PECADOM et l’accrochage des Milda.

         

          Le manque de services adéquats de sensibilisation et de causerie éducatives,

 

          Le manque de prestataires capables de prendre en charge les patients (les femmes sexuellement actives et les adolescents en âge de procréer),

 

          Le manque d’informations des communautés sur le paludisme.

 

          Les barrières culturelles et religieuses,

 

          L’absence des centres de causeries pour jeunes,

 

          La pratique élevée de la prostitution et de la délinquance juvénile.

 

OBJECTIFS

 

          1 Former au moins un ménage par rue  de lutte contre le paludisme  par bloc d’ici juin 2012,

 

          2 Sensibiliser tous les groupes et réunions sur l’importance de la Milda  dans le quartier de Nkomba,

 

          3 Se Procurer de l’équipement (le matériel de sensibilisation) de lutte contre le paludisme au moins deux fois par Mois.

 

CIBLES

 

A – CIBLE PRIMAIRE

 

-         Les femmes et les jeunes en âge de procréer (de 15 à 49 ans) ;

-         Les adolescents (de 12 à 15 ans) ;

-         Les hommes sexuellement actifs ;

-         Les couples.

 

B – CIBLE SECONDAIRE

 

-         Les leaders d’opinion ;

-         Les ministres de culte ;

-         Les foyers culturels et chefferies des blocs;

-         Les groupes et associations.

 

MESSAGE

 

          Stop aux paludismes ! Dormons tous sous la Moustiquaire Milda Adoptons tous maintenant un moyen de prévention disponible dans toutes nos formations sanitaires.

 

CANAUX

 

-         Médias sonores (radio et télé),

-         Presse écrite,

-         Prospectus, boite a image

-         Banderoles,

-         Dessins animés (bandes dessinées),

-         Panneaux routiers.

 

RESPONSABLES

I-

 
 

-MR CHEIKH ALI MOUHAMED PRESIDENT A.B.A

-MLLE PRISCA

II-

 
 

-Mr TAPON ISSOFA

-MLLE VANESSA

III -

 
 

-MAKONGUE

-ENONE

IV -

 
 

-RACHEL

-AROUNA

 

PERIODE

 

De Mai 2012 à  Juillet 2012.

 

BUDGET

 

-         Repérage et  recensement des collectivités bénéficiaires de la  H.U de toute les blocs en l’occurrence les 5 bloc du quartier Nkomba  bon à savoir les blocs 29,27,26,24,23.

 

Une mission de 2 semaine pour 6 personnes = 2.000 F cfa X 6 = 12.000 f x 12 =144.000 fr cfa.

Communication = 2. 000 f X 6 = 12. 000 f cfa.

Transport : 2.000 fr cfa x 03 = 6.000 fr

          Total repérage = 144 000 + 12.000+6000 x2 =  324.000fr cfa

 

 

Rétablissement et équipement des services :

 

          Formation des paires éducateurs à  la PF en 4 jours

          Soit 5 paires éducateurs  par district et le Littoral compte 19 districts

                   = 19 X 5 = 95 paires éducateurs à  former en 20 jours. Si chaque jour correspond à 500.000 f cfa de dépenses l’on aura :

                   500 000 X  20 = 10 000 000 f cfa.

- Organiser les causeries éducatives au niveau des groupes cibles = 19 000 000 f cfa.

- Le matériel de sensibilisation (tracts, dépliants, banderoles, affiches)= 15 000 000 pour les 19 districts de santé de la région.

- Former les journalistes sur la PF. = 2 000 000 f cfa.

- Organiser les émissions radiophoniques et télévisées par trimestre soit 4 émissions par an. Emissions regroupant les autorités, les pairs éducateurs et les journalistes = 12.OOO.000 f cfa. Soit 3 000 000 par trimestre.  

- Suivi et évaluation des activités = 2 000 000 f cfa par an soit 500 000 par trimestre.

Imprévus et divers = 100 000 f cfa par district soit 100 000 X 19

                  =  1 900 000 f cfa

 

Récapitulatif

Déplacements pour repérage                  =    2 080 000 f cfa

Formation                                                  =   10 000 000

Causeries éducatives                               =   19 000 000

Matériel de sensibilisation                       =  15 000 000   

Formation des Journalistes sur la PF       =    2 000 000

Emissions radiophoniques et télévisées   =  12 000 000

Suivi et évaluation des activités               =    2 000 000

Imprévus et divers                                       =    1 900 000

 

 

TOTAL DU BUDGET DE LA REGION DU LITTORAL =

 

2 080 000 f cfa + 10 000 000 + 19 000 000 + 15 000 000 + 2 000 000 + 12 000 000 + 2 000 000 + 1900 000 f cfa = 63 980 000 f cfa

         

Arrêter le Budget de la région du Littoral sur le repositionnement de la planification familiale de juin 2012 à  Juin 2013 à la somme de  Soixante  Trois Millions Neuf  Cent Quatre Vingt Mille F CFA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (8 hits) Ici!
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement